Peut-on rémunérer un syndic bénévole ?

Avec la loi ALUR, le syndic bénévole peut toucher une rémunération. Cette dernière est à définir en assemblée générale de la copropriété, afin d’éviter toute polémique ultérieure sur le sujet. Ou pour éviter tout conflit, récurrent lorsqu’il s’agit d’une question d’argent, il peut opter pour le remboursement des frais qu’il a engagé de son compte personnel pour la copropriété, en présentant les justificatifs, originaux de préférence (tickets de caisse ou factures). Continue reading

Quel statut choisir : syndic bénévole ou syndicat coopératif ?

Le syndic bénévole : très utile pour les petites, voire moyennes copropriétés, plus faciles à gérer par soi-même. Il s’ensuit une baisse de coût non négligeable pour celles-ci, puisque les honoraires d’un syndic professionnel alourdissent fortement leur budget. L’inconvénient est qu’un syndic bénévole se retrouve souvent seul face à des copropriétaires qui en demandent toujours plus sans rien payer.

Continue reading

Pour éviter les dégâts des eaux en copropriété

Voici quelques conseils récoltés au fur et à mesure d’expériences partagées avec des plombiers et d’autres gestionnaires de copropriétés, tous confrontés aux
mêmes problèmes que vous et moi, valables aussi bien pour les parties communes que pour les appartements ou maisons.Continue reading

Prévoir les travaux en copropriété

Pourquoi faut-il prévoir les dépenses pour les travaux en copropriété sur du court, moyen et long terme?

Alors que le décret ou projet de loi sur le sujet vient de paraître et que le nombre de copropriétés en difficulté augmente, il convient d’être prudent et avisé.Continue reading