Prévoir les travaux en copropriété

Pourquoi faut-il prévoir les dépenses pour les travaux en copropriété sur du court, moyen et long terme?

Alors que le décret ou projet de loi sur le sujet vient de paraître et que le nombre de copropriétés en difficulté augmente, il convient d’être prudent et avisé.

Quand vous achetez un appartement en copropriété, il ne faut jamais perdre de vue que vous n’achetez pas seulement des parties privatives, mais également des parties communes, selon les tantièmes définis au règlement de copropriété qui doit obligatoirement vous être remis par le notaire lors de l’achat de votre bien.

Vous apportez à vos parties privatives un soin plus particulier par des embellissements réguliers. Mais les parties communes vont« vieillir» tout aussi vite et vous les entretenez nettement moins bien.

Vous ne voulez pas voter pour des travaux proposés en assemblée générale. Voire même pas proposés du tout, pour éviter des dépenses supplémentaires qui risquent d’amputer votre budget.

C’est un tort. Car plus vous attendez, plus cela va vous coûter cher. Plus l’immeuble se dégrade, plus les travaux à faire seront importants. Et il s’agit de votre cadre de vie au quotidien, faut-il le rappeler?

Alors, même si le compte d’épargne de la copropriété n’est pas censé remplacer votre compte d’épargne personnel, que vous videz régulièrement pour diverses raisons:

  1. il rapportera plus d’intérêts car selon les établissements bancaires, il est considéré comme un compte d’association
    1. et il vous permettra de mettre de l’argent de côté, en douceur, sans que vous puissiez le vider de votre propre chef

Car rien de plus douloureux que de devoir sortir une grosse somme d’argent pour effectuer des travaux, en urgence ou pas, et de devoir demander un prêt à votre banque à un moment pas forcément opportun.

Bien sûr, un coup de peinture, une porte à changer, entre autres petits travaux, peuvent passer facilement en augmentant les appels de charges sur un an, par exemple. Mais pour un ravalement complet, intérieur ou extérieur, des canalisations souterraines cassées à remplacer, une toiture à refaire, une chaudière collective à changer?

Pourquoi ne pas les prévoir sur 5, 10, 15 ans?

Dans la pratique, cela se matérialise par une décision votée en assemblée générale, seule souveraine. Au niveau comptable, vous aurez une ligne qui apparaîtra pour chaque type de travaux voté et selon les tantièmes qui y sont affectés, en fonction de votre règlement de copropriété qui les définit. Car il ne faut pas oublier que les appels seront effectués en fonction des tantièmes de chacun et les dépenses affectées à l’identique. Pour toujours avoir des comptes « au carré » et garder une traçabilité en cas de contestation.

Alors, pesez le pour et le contre, et prenez la bonne décision pour l’avenir de votre bien et de votre cadre de vie !

Posted in Foire aux questions.